informations utiles

infos_utiles_JAA2016.pdf

Les journées internationales de l’Anglo-Arabe de sport en 2016

Les Journées Internationales de l’Anglo-Arabe 2016




La cité du cheval consacre 3 jours à la race anglo-arabe…


L’Association Nationale de l’anglo-arabe (ANAA), donne rendez-vous à tous les passionnés d’élevage et de la race lors des journées de l’anglo-arabe qui se tiendront du 16 au 18 septembre 2016 pendant la Grande Semaine de Pompadour 2016.


3 jours seront entièrement consacrés à cette race qui a vu le jour au milieu XIXème siècle sur les terres limousines et plus particulièrement au haras national de Pompadour. Endurant, solide, généreux et près du sang, l’anglo-arabe est le cheval idéal pour le concours complet. Les excellents résultats à haut niveau le prouvent à l’image des anglo-arabes Takinou d’Hulm (champion d’Europe de CCE, sélectionné pour les JO de Rio), Upsilon (triple champion de France et vice-champion du monde, sélectionné pour les JO de Rio), Tenarèze (champion du monde des jeunes chevaux) et bien d’autres.


C’est donc naturellement que Pompadour accueille le championnat de France de la race depuis maintenant deux décennies, point d’orgue du travail long et fastidieux d’éleveurs passionnés.


D’une sélection française à un championnat international…


Depuis les premiers croisements effectués deux siècles auparavant en France, la race a beaucoup évolué mais s’est également exportée et développée à l’étranger. A tel point qu’une Confédération Internationale a vu le jour il y a plus de vingt ans. A l’heure du cheval de sport européen, les pays membres de la confédération internationale de l’anglo-arabe (CIAA) ont eu la volonté forte de créer une règlementation commune à tous les pays qui a abouti à la création du stud-book international de l’anglo-arabe.

Dans ce contexte de rayonnement de la race, la France s’est naturellement positionnée afin d’organiser en parallèle de la finale française, un championnat international de la race anglo-arabe.


Le public aura le plaisir lors de cette édition 2016, de découvrir plus de 100 sujets de la race, issus des élevages européens et sélectionnés lors des épreuves de qualification.


Graines de champions…


Un futur crack cheval se cache peut être parmi les jeunes candidats qui seront présentés selon 4 catégories et évalués avec les grilles de notation internationales:


Les 2 ans : façonner le talent.

Ils sont évalués aux 3 ateliers : modèle, saut en liberté et allures. Une part importante est donnée à la note de modèle lors du classement final.


Les 3 ans : compétiteurs de demain

Les chevaux ont été préparés afin de démarrer au mieux leur carrière de cheval de sport. Le jury apprécie l’aptitude au saut en liberté dans un rond d’havrincourt, les allures sous la selle et le saut monté sur une ligne encadrée qui donne un aperçu de sa disponibilité. Le modèle reste toujours l’atelier qui est le plus valorisé dans le classement final.


Les foals : la valeur n’attend pas le nombre des années 

Evalués sur leur modèle et leurs allures le jury voit en certains se dessiner le futur profil d’un bon cheval de sport.


Les poulinières suitées : bon sang ne saurait mentir.

Elles sont jugées sur leur modèle et leur locomotion, auxquels on ajoute la note du foal, départageant ainsi les belles et bonnes mères.


Captain d’Ovalie, Djehou du Ferron, Vitesse Folle, Falbala Casteras, tous vainqueurs suprêmes en 2015, remettront leur titre en jeu.


Les meilleurs sont passés par les finales de l’anglo-arabe


UPSILON (Canturo et O’Vive par Fusain du Defey) triple vainqueur du championnat de France de jeunes chevaux de CCE à Pompadour, vice-champion du monde de Jeunes chevaux de CCE sous la selle de Thomas Carlile. Sélectionné pour les JO de Rio 2016 (équipe de France)


TAKINOU D’HULM (Jaguar Mail et Gita par Sardana Pierre) champion d’Europe de concours complet sous la selle du numéro 1 mondial Michael Jung, Sélectionné pour les JO de Rio 2016 (Equipe d’Allemagne).


QUENELLE DU PY (Trésor du Renom et Mam’zelle de Buissy par Ryon d’Anzex) meilleure anglo-arabe en épreuve coupe du monde de CSO sous la selle d’Olivier Robert (Groupe JO/JEM).



Sélectionner pour évoluer…


Temps fort de ces journées internationales de l’anglo-arabe, la présentation et la labellisation d’étalons anglo-arabes sur la cour d’honneur du haras le samedi après-midi. C’est l’occasion de découvrir de jeunes reproducteurs et étalons confirmés qui seront évalués sur le modèle, l’aptitude montée, la génétique et pour certains la descendance par un jury d’experts en vue d’attribuer un label Jeunes, Espoir ou Confirmé, et ainsi aider les éleveurs dans leur choix de croisement.


Trouver « cheval à son pied »…


L’ANAA en partenariat avec SHF Market mettent à la disposition des vendeurs et des acheteurs un espace dédié à la vente des jeunes chevaux de 0 à 7 ans afin de faciliter le rapprochement. C’est un enjeu majeurs d’aider à commercialiser la jeune production des éleveurs. Côté acheteur, ils ont la garantie d’avoir des chevaux sélectionnés, et de la bonne génétique anglo-arabe pour pourquoi pas faire ses premières armes dans l’élevage.



Où et Quand voir les anglos ?


Vendredi 16 septembre

  • Epreuves de modèle, allures et saut en liberté des mâles et des femelles de 2 ans (rond et cour d’honneur)

  • Epreuve de modèle et saut en liberté des mâles, hongres et femelles de 3 ans le vendredi 16 septembre après midi. (rond et cour d’honneur)

Samedi 17 septembre :


  • Epreuve d’allures et saut monté des mâles, hongres et femelles de 3 ans matin cour d’honneur

  • Présentation et labellisation des étalons anglo-arabes


Dimanche 18 septembre :


  • Epreuve de modèle des foals et des poulinières suitées au matin (cour d’honneur)



 


 

 

La Cour d'Honneur